5
septembre

La pêche en lac de montagne

La pêche dans nos rivières va bientôt fermer mais celle en lac de montagne restera ouverte jusqu’à début octobre. Une belle alternative aux réservoirs, et qui peut se révéler tout aussi productive.

Pourquoi ?

Parce que les rivières sont fermées et les lacs permettent de continuer à pratiquer notre passion.

Parce que le cadre est souvent magnifique, les lacs de montagne offrent un paysage splendide et une eau de grande qualité.

Parce que la taille moyenne des poissons est plus importante qu’en rivière. C’est tout de même important…

Parce qu’on peut y pratiquer différentes techniques. La plupart des lacs de montagne autorisent de nombreuses techniques de pêche (mouche, leurre, appât naturel…)

Il est aussi intéressant de pouvoir pêcher à la mouche aussi bien en sèche, qu’en nymphe ou au streamer.

Parce que le pêcheur aime marcher et les lacs de montagne offrent de très beaux sentiers de randonnée. C’est l’occasion d’allier deux activités. Et puis plus vous marchez, plus il y aura de poissons donc n’hésitez pas à faire quelques kilomètres en plus….

Où ?

Les Alpes et les Pyrénées offrent la plupart des lacs de montagne que l’on peut trouver en France.

Les postes à privilégier sont les suivants :

  • Les arrivées d’eau et éventuellement les sorties.
  • Les « tombants » (cassures entre les parties peu profondes et les parties plus profondes).
  • Les hauts fonds ou tables rocheuses immergées.
  • Les berges balayées par un vent de travers ou par un vent de face, choisir de préférence un poste où le vent apporte de la nourriture en surface (insectes) et entre deux eaux (larves, vairons et alevins poussés par les vagues)

Quand ?

L’ouverture se situe généralement entre début avril et début mai. La fermeture se situe début octobre

La pêche peut être très difficile et les meilleurs moments sont souvent le matin de très bonne heure ou le coup du soir…

Comment ?

Niveau équipement, les indispensables seront de bonnes chaussures de marche, des vêtements chauds et un bon sac à dos dans lequel vous pourrez mettre tout votre matériel et garder vos mains libres en cas de chute.  

Niveau matériel de pêche,

Pour la mouche :

  • Canne #5/6
  • Soie flottante pour pêcher en sèche et nymphe à vue
  • Soie plongeante pour pêcher les tombants au streamer
  • Panier à soie ( si pas trop encombrant…)

Pour le lancer :

  • Canne d’action de pointe d’environ 2m70 pour une puissance de 5 à 20gr.
  • Une tresse light avec un bas de ligne entre 16/100 et 12/100 en fonction du poids de votre leurre.
  • Le type de leurre dépend de la configuration du lac et du comportement des poissons. Libre à vous de trouver la solution 😉

Avec qui ?

Dans les Pyrénées, nous recommandons le guide Christophe BRUSAUD : http://pyreneespeche.com

En Savoie, nous recommandons le guide Jean-Christophe FRIANT : http://www.savoiefishing.com

N’hésitez pas à passer nous voir si vous décidez d’aller pêcher les lacs de Haute-Savoie 😉

Nous espérons que l’article vous a plu. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous envoyer un email dans la rubrique « contact » de notre site field & fish.

Halieutiquement,

L’équipe Field & Fish

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *