8
mars

Bien s’équiper pour mieux réussir l’ouverture

L’ouverture arrive. Vos mouches sont rangées, vos bas de lignes montés, vos hameçons aiguisés… Mais avez-vous pensé à votre tenue ? Souvent négligée, la tenue fera partie intégrante de votre réussite le jour J. Nous allons donc vous conseiller de la tête au pied.

Le haut du corps

  • Casquette :

    Elle doit être légère, respirante et sécher rapidement. La visière doit être assez longue (environ 9cm) pour protéger le visage du soleil. Un tissu noir antireflet sous la visière permet d’améliorer la visibilité. Un bandeau intérieur mesh est indispensable pour améliorer le confort et absorber la transpiration. Enfin, elle doit être réglable pour s’adapter au mieux à votre morphologie. Un (petit) plus : essayez de la mettre dans votre poche.

  • Lunettes :  

    Polarisantes avec des verres interchangeables. Elles vous permettront d’identifier les poissons quel que soit le temps. Privilégiez des lunettes légères pour un meilleur confort. Aussi, veillez à ce qu’elles recouvrent bien votre vision.  Une courroie pour les passer autour du cou évitera à la rivière de vous les prendre… Enfin, n’oubliez pas de les protéger et de les nettoyer régulièrement.

  • Tour de cou :

    Essentiel mais pas indispensable. Le tour de cou vous protégera du soleil et du froid. Il pourra également protéger votre visage des retours de mouche par grand vent…

  • Tee-shirt :

    Manches longues et respirant. Le dernier point est important car la première couche doit absorber la transpiration et sécher rapidement. Il arrive d’avoir chaud lorsque nous marchons beaucoup. Un tee-shirt ensuite mouillé est le meilleur moyen d’attraper froid.

  • Pull :

    Type micro polaire, chaud et respirant. Nous avons choisi un modèle avec gants intégrés, vraiment bien lorsqu’il fait froid. Pour un plus grand confort, le gilet thermique gonflable régulera votre température et vous permettra de flotter en cas de chute.

  • Veste :

    Nous utilisons une veste de pluie respirante. Elle coupe du vent tout en gardant la chaleur et protège des éventuelles averses. Pas besoin d’un manteau chaud, il faut quelque chose de léger, étanche (minimum 20 000mm), respirant et fonctionnel (beaucoup de poches).

  • Gilet de pêche :

    En tissu imperméable et respirant avec de nombreuses poches adaptez à vos boites. Il doit être confortable et fonctionnel (accroche épuisette et pince, poche étanche, zingers…).

  •  Chestpack :

    Complémentaire ou substituable au gilet de pêche, le chestpack doit avoir un tissu étanche et solide, une grande poche pouvant accueillir votre boite et une plus petite poche pour vos mouches. La sangle autour du cou doit être renforcée pour éviter les frottements et avoir un crochet pour votre épuisette.

    Le bas du corps

  • Pantalon :

    Nous utilisons un pantalon en micropolaire respirant type jogging. C’est ultra confortable et chaud, vraiment le top sous le waders !

  • Chaussettes :

    Souvent négligées, une bonne paire de chaussettes chaudes, respirantes et robustes est très appréciée. Aussi bien pour le confort que pour la chaleur. Choisissez un modèle en laine et polyester.

  • Chaussures :

    Les chaussures de wading doivent être robustes car elles sont soumises à rudes épreuves… Un tissu indéchirable, une semelle cousue, des renforts avants et arrières sont de bons indicateurs de la qualité. Une bonne semelle intérieure est aussi importante, elle vous apportera un plus grand confort. Enfin, avec l’âge, il devient important de pouvoir retirer ses chaussures facilement. Optez donc pour un modèle facile à enfiler et à retirer. 

    Les accessoires

  • Coupe fil :

    Précis avec lame en inox et inoxydable.

  • Récupérateur de fil :

    Indispensable pour protéger nos rivières.

  • Graisse :

    Pour permettre à vos soies et vos sèches de mieux flotter.

  • Bâton de wading :

    Solide et à portée de main. Il existe des bâtons pliables que vous pouvez facilement mettre autour de la ceinture ou dans votre sac.

  • Clous ou sur-chaussures antidérapantes :

    Afin d’éviter de glisser. Les sur-chaussures easy grip se révèlent bien plus efficaces que le feutre et les clous. De plus, ils protègent votre semelle.

  • Epuisette :

    Un filet non agressif en caoutchouc permet de ne pas abîmer le poisson et de ne pas accrocher vos hameçons.

  • Pince :

    Précise et solide, privilégiez une pince qui sait tout faire pour éviter de vous encombrer.

  • Morceau d’amadou :

    Pour sécher vos mouches.

    J’espère que l’article « Bien s’équiper pour mieux réussir l’ouverture » vous a plu. Pour plus d’informations, n’hésitez pas à nous envoyer un email dans la rubrique « contact » de notre site field & fish.

    Halieutiquement,
    L’équipe Field & Fish

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *